Nos coordonnées / Contact

Observatoire du Milieu Marin Martiniquais
14 Rue Chéry-Rosette

Fond Lahaye

97233 Schoelcher - Martinique - FWI


Tel: 00596 596 39 42 16

 

formulaire de contact / Contact form.

Questionnaire piqûre poisson-lion
Merci de bien vouloir télécharger le questionnaire, y répondre et le renvoyer à l'adresse suivante: these.poissonlion@gmail.com
Questionnaire patient piqure poisson lio[...]
Document Microsoft Word [68.0 KB]

Stratégie de lutte contre le Poisson-lion aux Antilles françaises / Lionfish population control in the French West Indies

résumé

Les Poissons-lion sont des espèces de rascasses venimeuses originaires des écosystèmes de récifs coralliens et des habitats adjacents de la région Indo-Pacifique. En raison de leurs couleurs et de leur apparence spectaculaire, ils sont prisés par les aquariophiles du monde entier. Suite à leur introduction accidentelle et/ou intentionnelle dans les eaux chaudes de l'Atlantique, ces espèces exotiques sont devenues très problématiques et menacent sérieusement les récifs coralliens des Bermudes, de Floride, du Golfe du Mexique, de la Caraïbe insulaire, d'Amérique centrale, et du nord de l'Amérique du Sud. Les populations envahissantes de Poissons-lion peuvent atteindre des densités élevées et provoquer des perturbations extrêmes des communautés de poissons indigènes. Il a été montré que ces espèces peuvent être responsables de l'érosion de la biodiversité, du déclin d'espèces importantes sur le plan écologique, et qu'elles entravent les efforts mis en oeuvre pour rétablir des stocks d'espèces ayant une forte valeur économique.

 

En janvier 2010, reconnaissant la gravité de l'invasion du Poisson-lion et son impact sur les récifs coralliens et les communautés locales, la 24ème Assemblée générale de l'Initiative internationale pour les récifs coralliens (ICRI - International Coral Reef Initiative) a convenu de mettre en place un comité ad hoc appelé Comité régional Poisson-lion (RLC - Régional Lionfish Committee). Elle s'appuie sur les programmes et efforts actuels visant à réduire les impacts du Poisson-lion dans la région, et cherche à fournir un cadre d'action pour une réponse à cette menace, coordonnée au niveau régional. La Stratégie repose sur les objectifs suivants :

 

  1. Faciliter la collaboration entre les gouvernements, les entreprises dépendant des récifs coralliens, la société civile et les universités, en fournissant des mécanismes de coordination des efforts au-delà des frontières politiques et géographique ;
  2. Encourager un programme de recherche et de suivi coordonné ;
  3. Encourager les gouvernements à réviser et à amender, le cas échéant, la législation concernée et, si nécessaire, élaborer de nouvelles réglementations et politiques pour contrôler le Poisson-lion ;
  4. Contrôler les populations envahissantes de Poissons-lion, en utilisant des méthodes efficaces et coordonnées au niveau régional ;
  5. Fournir des mécanismes d'éducation, d'information et de sensibilisation pour susciter le soutien du public et promouvoir la gestion des programmes sur l'invasion du Poisson-lion.

 

Chacun de ces objectifs est soutenu par des stratégies et des actions pour lesquelles des acteurs spécifiques sont identifiés comme responsables potentiels de la mise en oeuvre. Cette stratégie est destinée à être utilisée par les gouvernements et l'ensemble des acteurs concernés afin de planifier la réalisation des nombreuses actions qui y sont identifiées. Les plans d'action devront inclure des calendriers et des indicateurs permettant de mesurer l'efficacité dans l'atteinte des objectifs de la Stratégie. Les gouvernements locaux, les communautés côtières, les ONG et les entreprises dépendant du milieu marin joueront un rôle important dans la mise en oeuvre sur le terrain des actions visant à réduire les impacts du Poisson-lion et à améliorer la résilience des récifs dans la Grande Région Caraïbe.

summary

Lionfishes are venomous species of scorpionfishes, which are native to Indo-Pacific coral reef ecosystems and adjacent habitats. Because of their colorful and dramatic appearance, they are prized by aquarists around the world. Through accidental and/or purposeful release into warm Atlantic waters, they have become established as a highly problematic alien species that poses a serious threat to coral reefs in Bermuda, Florida, the Gulf of Mexico, the Caribbean islands, Central America, and northern South America. Invasive lionfish populations can reach high densities and cause extreme disruption to native fish communities; they have been shown to reduce biodiversity, are responsible for the decline of ecologically important species, and hinder stock- rebuilding efforts for economically important species.

 

In January 2010, in recognition of the severity of the lionfish invasion and its impact on coral reefs and local communities, the 24th General Meeting of the International Coral Reef Initiative (ICRI) agreed to set up an Ad Hoc Committee to develop a strategic plan for the control of lionfish in the Wider Caribbean. The Strategy described in this document is one of the actions implemented by the Ad Hoc Committee, known as the Regional Lionfish Committee (RLC). It seeks to build on the existing programs and efforts aimed at minimizing the impacts of the lionfish in the region, and to provide a framework for action to provide a regionally coordinated response to the lionfish threat. The Strategy is based on the following objectives:

 

  1. Facilitate collaboration among governments, reef-reliant industries, civil society, and academia by providing mechanisms for coordination of efforts across political and geographical boundaries
  2. Encourage a coordinated research and monitoring agenda
  3. Encourage governments to review and, as appropriate, amend relevant legislation and, if necessary, develop new regulations and policies to control lionfish
  4. Control invasive lionfish populations using regionally coordinated, effective methods
  5. Provide education, information and outreach mechanisms to generate public support and foster stewardship in invasive lionfish programs.

 

Each of the objectives is supported by strategies and actions with specific stakeholders identified as possible implementers. It is expected that this Strategy will be used by governments and other stakeholders to create plans to implement many of the actions identified in this strategy. The action plans would include timelines and indicators to measure effectiveness in achieving the objectives of this Strategy. Local government, coastal communities, NGOs and marine industries will play an important role in implementing on-ground actions to reduce lionfish impacts and enhance the resilience of reefs in the Wider Caribbean region.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Observatoire du Milieu Marin Martiniquais